Nicolas Rapin



À Phillis


Le jour qu’il faut que je vive sans toi,
Belle Phillis, est une nuit pour moi,
        Une nuit noire & sombre,
 
Où je ne vois ni lune ni clarté,
Et suis ainsi qu’un aveugle écarté
        Qui ne voit pas son ombre.
 
C’est toi qui es mon astre & mon soleil,
C’est toi qui viens, luisante à mon réveil
        Paraître la première.
 
Puis tu renais quand se cache le jour,
Comme Vesper le bel astre d’Amour,
        Qui ferme la lumière.
 
Ce grand flambeau, Roi de tout l’univers
N’engendre pas des effets si divers
        Sur le globe du monde
 
Comme ton œil en engendre sur moi :
Mon cœur mêlé de plaisir & d’émoi
        Lui sert de mappemonde.
 
Quand tu es loin, l’été m’est un hiver,
Au temps qu’on voit le soleil arriver
        Au point de son tropique.
 
Quand tu es près, l’hiver m’est un été,
Et ton bel œil par sa propriété
        Est mon pôle antarctique.
 
Quand tu n’es plus dessus mon Horizon,
Je suis réduit comme en une prison
        Impuissant de rien faire :
 
Puis je reprends mes forces derechef,
Quand tu parais pour zénith sur mon chef
        Au plus haut de ma sphère.
 
Comme le Nord est la guide & secours
Du nautonier, qui le long de son cours
        Son aiguille y limite :
 
Ainsi tu es l’ourse qui me conduit,
Tu es le Nord où de jour et de nuit
        Tourne ma calamite.
 
Au Zodiaque, on feint des animaux,
Qui sont auteurs de nos biens & nos maux,
        Selon leur Horoscope :
 
Ainsi sur moi, tel pouvoir tu as pris,
Que tu me peux réveiller les esprits,
        Ou les mettre en syncope.
 
Bref, je ne puis te nommer autrement
Que mon Soleil, mon premier firmament,
        Ma claire Cynosure.
 
Selon le cours & l’état de tes yeux
Plus puissamment que par le cours des cieux
        Mon destin se mesure.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Соrаn : Rоndеаu : «Βеrgèrе rоsе, à јupе dе сrépоn...»

Vеrlаinе : «Μоn Diеu m’а dit : Μоn fils, il fаut m’аimеr. Τu vоis...»

Jаmmеs : L’Ânе dе Sаnсhо Ρаnçа

Riсtus : Lе Ρаuvrе

Ρоnсhоn : Lа Sаlаdе

Du Βеllау : «Hеurеuх, dе qui lа mоrt dе sа glоirе еst suiviе...»

Τоulеt : «Αmiе аuх rеgаrds сhаngеаnts...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Lесоntе dе Lislе : Τrе filа d’оrо

Hugо : «Jе suis еnrаgé. J’аimе еt је suis un viеuх fоu...»

☆ ☆ ☆ ☆

Viviеn : Rеssеmblаnсе inquiétаntе

Μussеt : «Ρuisquе vоtrе mоulin tоurnе аvес tоus lеs vеnts...»

Jаmmеs : Ιls m’оnt dit...

Gilkin : Lе Μеnsоngе

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Μа fillе : «С’еst bеаu lа viе...»

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Rеgrеt

Соuté : Lе Сhrist еn bоis

Vаlérу : Ρеssimismе d’unе hеurе

Саrсо : Dédiсасе

Саrсо : С’еst tоn аmоurеuх

Cоmmеntaires récеnts

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρуbrас (Lоuÿs)

De Сосhоnfuсius sur «Се brаvе qui sе сrоit, pоur un јаquе dе mаillе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur L’Αngе gаrdiеn (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur À Μiss Μаrу (Glаtignу)

De piсh24 sur [Épitаphе] (Villоn)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De piсh24 sur Quаtrаin (Villоn)

De Сhаrlеs Βаudеlаirе sur Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis] (Villоn)

De piсh24 sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

De Сосhоnfсius sur Сirсé (Μénаrd)

De Сосhоnfuсus sur Rоsе blаnсhе (Βruаnt)

De Jеаn Gоudеzki sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Féliх Αrvеrs sur Sоnnеt d’Αrt Vеrt (Gоudеzki)

De Jеаn Dоnаti sur Jе pеnsе à Jеаn-Jасquеs (Jаmmеs)

De Xiао Βоb sur «Jе сhаntаis сеs Sоnnеts, аmоurеuх d’unе Hélènе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоfuсius sur «J’аllаis sеul rеmâсhаnt mеs аngоissеs pаsséеs...» (Lа Βоétiе)

De Viсkу sur Τristаn Klingsоr

De Сосhоnfuсus sur Diеs Ιræ (Lесоntе dе Lislе)

De Сhristiаn sur «L’оrguеil dеs lоurds аnnеаuх...» (Viviеn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρеtit pоèmе érоtiquе (Viviеn)

De Vinсеnt sur Αntithèsеs dе lа Сrоiх à l’аrbrе défеndu (Lа Сеppèdе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz