Senryu de l'adieu 
Quitte qui tu veux,
tu quittes une vérité, ce qui
est toujours bien.
Mise en ligne : samedi 16 février 2013, 10:29
Classé dans : Épigrammes  |  2013
Commenter   |  permalienk

Jeux floraux 
Aux prophètes
vous posâtes
pour vous la jouer poètes
tirant des mines défaites
et des gueules anti-fête
aux comètes
vous causâtes

vous posâtes
aux prophètes
pourtant jamais ne parûtes
que ce que toujours fûtes :
des
profs

même pas des plus fute-futes

[suite...]
Mise en ligne : dimanche 27 janvier 2013, 07:09
Classé dans : Meilleurs écrits  |  2013  |  Épigrammes
Commenter   |  permalienk

Bibliothèques de nos villes... 
Bibliothèques de nos villes
personne n'y adresse de parole à personne
convivialité, sécurité

Dans l'aura d'une femme
y simplement rester rêvouiller une tite heure
peu compris des dragueurs mais
survolé des anges
Mise en ligne : mercredi 16 janvier 2013, 19:29
Classé dans : Meilleurs écrits  |  Singes sous la pluie  |  2013
Commenter   |  permalienk

Formation littéraire 
Ma mère bien que paysanne finistérienne
jamais ne me chanta de berceuse ethnique ;
mais son mari bien que de l'école on l'eût retiré
au jour de ses quatorze ans (ou au lendemain,
on pourrait le calculer en étudiant
calendriers, registres, règlements...)
avait « retenu de ses classiques »
une espèce de comptine
qui également
« berça mon enfance » :

    Sur une racine de la bruyère
    la corneille boit l'eau
    de la fontaine meulière
Mise en ligne : dimanche 16 octobre 2011, 06:02
Classé dans : Présentations  |  2011  |  2013  |  Héritage des P
Commenter   |  permalienk


«